[Bilans 18-19]

 

La saison 2017-2018 touche à sa fin. L’occasion de faire le bilan des différents collectifs violets !
On démarre par les -15 ans Garçons vus par leur coach Micael Grambin

« Saison en demi-teinte avec de bons résultats en 1ère phase et une 1ère place bien méritée.
Une 2ème phase très difficile sans aucune victoire, on a joué pratiquement que des équipes ayant l’expérience du niveau régional. Groupe très hétérogène avec des différences dans le niveau de progression et dans l’engagement.

Dans l’ensemble, les notions vues à l’entraînement ont été bien assimilées et de nombreuses transformations ont été observées. Le fait de jouer les équipes d’Isère vont tirer le groupe et le niveau de jeu vers le haut, on a vécu une expérience intéressante et formatrice malgrès tout.
Beaucoup de combativité sur les matchs en sachant que nous avons vécu des scénarios très compliqués avec notamment des déplacements à 8 joueurs à Grenoble et St Egrève.

Des jeunes très impliqués dans la vie du club par le biais de la team Hand’gagement et de l’arbitrage.

J’ai énormément apprécié travailler avec ce groupe avec les plus timides comme avec les fortes têtes.
Attention aux écarts de comportement de certains joueurs qui sont à prendre en compte dans leur encadrement que ce soit avec les -15 entrant ou sortant (vers l’éventuelle catégorie -18). »

 

Montméli’hand sur Score n’co

 

 

 

 

 

[Bilans 2017-2018] 

Thomas Marechal nous livre son évaluation de la saison 2017-2018 du groupe -15 Filles :

« Très bon début de saison, malgré un effectif très hétérogène, et une blessure qui a perturbé l’équilibre du groupe. Des résultats qui permettent l’accession en poule excellence en 2ème phase (1 seule
défaite)

Deuxième phase plus compliquée, avec une poule constituée de formations solides et plus expérimentées, qui nous amène à rehausser notre niveau de jeu et force un travail plus rigoureux.
Un travail qui permet de réduire les écarts au fur et à mesure et de voir de réels progrès chez la plupart des joueuses, même si le travail le plus compliqué est d’accepter les défaites pour pouvoir
rebondir.
Un schéma qui entrave légèrement la vie du groupe, mais qui pour la suite sera une expérience et un réel tremplin pour les joueuses.
Engagement de 2 joueuses sur l’encadrement de plus jeunes effectifs, et du volontariat ponctuel sur l’arbitrage. »

 

Montméli’hand sur Score n’co